Religious Technology Center Religious Technology Center
Religious Technology Center
Introduction
La religion de Scientologie
Le garant du futur de la Scientologie
David Miscavige Président du conseil d'administration de RTC
Envoyer un rapport à RTC
Les sujets qui intéressent RTC
Contacts

Je n’essaie pas de vous faire endosser cette responsabilité, car que je le dise ou non, cette responsabilité est déjà la vôtre – simplement du fait que vous êtes l’une des rares personnes sur terre qui ait goûté au précieux cadeau qu’est la Scientologie. Après tout, si un scientiste découvrait le remède au cancer, il aurait la responsabilité de faire absolument tout ce qu’il peut pour apporter ce remède au monde. Eh bien, considérez notre responsabilité. Nous ne parlons pas seulement d’un remède pour le corps. Nous parlons d’une maladie si grave que l’homme considère maintenant qu’il est ce corps. Ce que nous offrons, c’est l’immortalité et la liberté, pour toute l’éternité.

En fait, le plus dur a déjà été fait. La tâche n’a jamais été accomplie, dans toute l’histoire des religions passées. Le chemin a été trouvé, il a été tracé. Et même si nous pouvions placer tous nos livres et conférences sur chaque étagère qui existe dans le monde, en plus de les rendre indestructibles en cas de cataclysme, nous n’accomplirions rien si personne ne les utilisait.

Bien que nous ayons gagné la guerre la plus importante, il y aura sans aucun doute encore des batailles à remporter. Et alors ? À quoi d’autre pouvons-nous nous attendre, dans un monde sujet aux aberrations mêmes que la Scientologie a révélées ? Comme LRH l’a dit dans Les buts de la Scientologie : « Dans un monde chaotique, la tâche n’est pas facile. Mais si elle l’était, nous n’aurions pas à faire ce que nous faisons. »

En fin de compte, les autres n’ont pas les réponses. Nous les avons. Mais il ne s’agit pas d’une compétition. Parce qu’il y a un grand nombre de gens dans le monde qui cherchent, qui essayent. Lorsqu’ils échouent, c’est parce qu’ils n’ont pas les réponses que nous avons. Donc nous ne devons pas commencer ce nouveau millénaire en critiquant les nombreux défauts du monde d’aujourd’hui. Non, il faut, lorsqu’on se lève le matin, se regarder dans la glace en se disant : « C’est ma responsabilité d’y remédier. » Parce que nous sommes les seuls qui peuvent le faire.

Alors, où en sommes-nous au seuil de ce 21e siècle ? Eh bien, nous sommes exactement là où nous devons être, pleins d’assurance et prêts à porter le flambeau vers la victoire ultime.


Vous pouvez voir la présentation audiovisuelle intégrale de ce discours à l’Église de Scientologie la plus proche de chez vous.